critique-et-notes-wwe-backlash-2020
PPV

Critique et notes : WWE Backlash 2020

WWE Backlash 2020, simple mais efficace

WWE Backlash, nouveau PPV toujours sans public pour les raisons que tu connais. Vu la carte, on n’attendait pas grand chose ou presque… En effet un main event à laquelle la WWE mise tout pour qu’il devienne historique. Historique à tel point que la fédération proclame le match Randy Orton vs Edge, le plus grand match de l’histoire jamais organisé (rien que ça ). Promesse tenue ?

Kick off : Apollo Crews (c) vs Andrade – Titre US

Ça commence mal. Le choix du kickoff me déplaît, en effet je pense qu’un kickoff sert à faire rebondir un catcheur lowcard par exemple, mais mettre un match pour une ceinture est clairement une perte de crédibilité et un rabaissement de valeur sur le titre US... Intéressons nous au match quand meme, Andrade en tant que challenger et Apollo Crews le champion nous délivre un match de qualité (un peu sur la suffisance quand même si je voulais mettre un défaut). Ça bougeait pas mal aux alentours du ring entre Gaza et Kevin Owens notamment. Apollo Crews aura le dernier mot et conserve sa ceinture US.

Sasha Banks et Bayley (c) battent The IIconics vs Alexa Bliss et Nikki Cross

Avant de commencer le combat, je voulais signaler ce rapide interview juste avant l’entrée des championnes. J’ai trouvé que cela donné un réel plus à leurs gimmick, elles s’améliorent de semaine en semaine. Un combat au dessus de mes attentes, de la qualité, aucune fausse note. Tout le monde y est allé de sa performance. Les championnes Sasha Banks et Bayley conservent leurs titres.

Sheamus bat Jeff Hardy

Comme je l’ai annoncé dans mes prédictions , Sheamus bat Jeff Hardy. Depuis le retour à Smackdown de Jeff Hardy, je le trouve fatigué, lent... Cela s’est confirmé (malheureusement) à Backlash. On espère une réaction de sa part rapidement !

Match nul entre Asuka et Nia Jax

Il était facilement prédit que la ceinture féminine de RAW n’allait pas changer de taille lors de ce combat. La domination de Nia Jax puis la panoplie technique de Asuka, un match correct avec des actions autour du ring également, un peu trop d’ailleurs puisque l’arbitre a réalisé le compte de dix. Match nul et conservation de la ceinture pour Asuka. Cela sent drôlement un match sans disqualification lors de Extreme Rules…

Braun Strowman (c) bat Miz et Morrison

OH OH HEY HEY MIZ AND MORRISSON MIZ AND MORRISON HEY HEY OH OH…Cette musique résonnait dans ma tête toute la semaine. Comme si cela ne suffisait pas, juste avant le combat les deux compères nous présentent leur clip, on a frôlé la malaisance… Pour en venir au match quelques mésententes entre le Miz et Morrison notamment pour le tombé, c’était à prévoir un peu comme leur défaite. De la qualité dans le combat mais il restera anecdotique plus qu’autre chose.

Drew McIntyre (c) bat Bobby Lashley

Un des combats que j’attendais le plus. Bobby Lashley en pleine montée de puissance les semaines précédents laisser présager une superbe performance de sa part. Le combat reste assez qualitatifs mais des râtés de Bobby Lashley aux alentours du ring font tâches, il ne serait pas étonnant que dans le prochain Botchamania on voit ces loupés. Dans mes prédictions aussi, la venue de Lana qui perturba son mari et prendra un terrible claymore kick. Au final pas si disputé que cela ce combat…

Une confusion totale ensuite vint pendant le WWE Backlash, on nous annonce que Street profits affronte Vikings Raiders pour les titres par équipe. Sauf que cela se passe en street match en dehors de l’arène puis tantôt ils sont amis tantôt ennemis… La promesse du match est absolument pas tenu et on assiste plus à un sketch de Benny Hill. Au final les deux équipes s’allient pour affronter des ninjas avec à leur tête Akira Tozawa. Le rôle du ninja un peu fou lui va bien et le joue parfaitement bien. Un segment sympathique et amusant mais je chercher toujours le match pour les ceintures…

Randy Orton bat Edge

Pour finir le main event tant attendu, Randy Orton face à Edge. The Viper va pouvoir prendre sa revanche depuis le dernier Wrestlemania. Tout est mis en oeuvre pour rendre ce combat unique. La voix du défunt Howard Finkel à l’honneur, un arbitre en costume traditionnel, un match enregistrer avec des plans de caméra inédits. Combat avec du suspense avec un hommage aux anciens de la WWE comme Eddie Guerrero, The Rock, HHH et Christian. Ils ont rendu hommage en exécutant leurs prises. Un combat épique qui sera forcément à mettre dans le best of de l’année (décennie ?) . Randy Orton prend sa revanche et on sent que cela en est pas fini avec ces deux là.

WWE Backlash 2020
Overall
6.4/10
6.4/10
  • Apollo Crews vs Andrade - 6.5/10
    6.5/10
  • Banks et Bayley vs The IIconics vs Bliss et Cross - 7/10
    7/10
  • Jeff Hardy vs Sheamus - 6/10
    6/10
  • Asuka vs Nia Jax - 6/10
    6/10
  • Braun Strowman vs Miz et Morrisson - 5.5/10
    5.5/10
  • Drew McIntyre vs Lashley - 5.5/10
    5.5/10
  • Randy Orton vs Edge - 8.5/10
    8.5/10
Envoi
User Review
0/10 (0 votes)

Conclusion

WWE Backlash aurait été pas mal finalement vu la carte et l’absence de stipulations. Un main event épique que l’on attendait mais un Bobby Lashley en dessous des attentes.

Vous pourriez également aimer...

0 commentaire

  1. […] et j’ai nommé Randy Orton. Un combat exceptionnel, probablement le meilleur de la décennie lors de WWE Backlash 2020. Une prestation et un charisme hors norme avec une victoire contre une autre légende, Edge. Lors […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *